Partage Noir

Accueil > Allemagne > Augustin Souchy 2 - Attention : anarchiste ! > [19] Augustin Souchy - 1921 : en France, au pays de la Commune


Christiaan Cornelissen (deuxième en partant de la droite) au comité de rédaction de Recht voor Allen



[19] Augustin Souchy - 1921 : en France, au pays de la Commune

Par Augustin Souchy

CC by-nc-sa

J’eus de longues discussions avec l’économiste néerlandais Christiaan Cornelissen, un socialiste libertaire, sur un problème fondamental du socialisme : l’abolition de la propriété privée et la socialisation des moyens de production supprimeraient-elles l’exploitation ? L’économie distributive socialiste — la place de l’économie de profit capitaliste — réaliserait-elle la justice sociale ? Après mon voyage de l’année passée en Russie soviétique, j’étais sceptique. Je ne croyais plus que la socialisation sous forme d’étatisation pouvait conduire à la justice sociale.

Cornelissen, qui avait analysé le problème de l’économie distributive et la théorie de la valeur, m’approuvait. Nous étions d’accord que l’étatisation des moyens de production ne supprimerait pas l’exploitation et qu’une économie distributive planifiée par l’État n’annulerait pas l’inégalité sociale. On pouvait instaurer l’économie distributive intégrale dans la société pré-industrielle et on le peut encore aujourd’hui dans les petites communautés. Mais dans la société industrielle moderne, avec l’interdépendance économique mondiale dont aucun pays civilisé ne peut s’écarter, l’établissement des valeurs d’échange des biens de consommation font que, pour parler concrètement, les prix et aussi les salaires sont inévitables. Somme toute, même dans une société socialiste, le système du salariat ne pourrait être totalement aboli, mais si la justice sociale sert d’échelle de référence, alors le salariat en tant que tel n’est pas un mal.

Cornelissen tenait pour irréaliste la théorie qui établit le temps de travail comme seul déterminant de la valeur. L’expérience enseigne que la pénurie de matières premières, la rareté ou la qualité des biens de consommation, le travail hautement qualifié, etc., sont aussi déterminants pour l’établissement de la valeur. On ne pourrait guère changer cela, même dans une économie populaire socialiste. La valeur d’acquisition qualitative complète la valeur quantitative du temps de travail. Nous n’excluions pas dans nos discussions une ère d’abondance universelle, dans laquelle on pourrait se passer de prix et de salaires, mais nous nous refusions à ne léguer aux générations à venir que des hypothèses théoriques.