Partage Noir

Accueil > BD > [BD] Regeneración - Journal indépendant de combat ! Les anarchistes dans la (...) > [21] BD Regeneración - Pour des réformes agraires immédiates



[21] BD Regeneración - Pour des réformes agraires immédiates

Par OLT

CC by-nc-sa

Francisco Madero est élu président le 11 octobre 1911. Malgré le départ de Díaz, la démocratisation du pays ne répond pas aux attentes du peuple mexicain. D’anciens soutiens de Madero, comme Zapata (État de Morelos), se révoltent pour appeler à des réformes agraires immédiates.
Alors qu’ils organisaient une armée libérale – « Los Abanderados Rojas » (les porte-drapeaux rouges) – Fernando Palomarez et ses camarades sont arrêtés à El Paso le 2 décembre par les Texas Rangers, qui sont aidés par les services secrets de Madero. Fernando sera condamné par les autorités américaines à 13 mois de prison pour violation des lois de neutralité.
Les indiens Yaquis reprennent le mot d’ordre « Tierra y Libertad » du PLM et reprennent possession de la terre de la Yaqui Valley (Sonora) pour la travailler en commun.
Mars 1912, les groupes libéraux reprennent leurs activités dans les États de Coahuila, Tamaulipas, Basse-Californie et Sonora.
En mars 1912, la presse anarchiste européenne s’intéresse à la situation mexicaine. Les titres Le Libertaire, Freedom, soutiennent avec enthousiasme la Junte et publient de nombreux articles en sa faveur.
Mais, dans Les Temps Nouveaux de Jean Grave, R. Froment attaque Ricardo et le Parti libéral mexicain, les accusant de ne pas être anarchistes. Froment pense que la révolution sociale mexicaine n’existe que dans leurs têtes. Ricardo et Enrique Flores Magón, William C. Owen publient une lettre ouverte à Jean Grave en réponse aux attaques qui leurs sont faites. Kropotkine clos cet épisode en prenant la défense de Ricardo dans un article publié par Les Temps Nouveaux.