Maurice Lucas

Gaston Couté et Maurice Lucas, poète également, se sont rencontrés à Montmartre et sont devenus rapidement bons amis. Durant l’été 1899, les cabarets parisiens fermant leur porte, Couté, revenu en villégiature au pays, a loué une pièce au Père Camus, à Aulnay, entre Huisseau-sur-Mauves et Meung-sur-Loire (Loiret).